SITEM (salon international des techniques muséographiques)
Des innovations issues de la recherche ont été présentées lors du salon international des techniques muséographiques (SITEM 2020), du 28 au 30 janvier 2020.
Sur le stand CNRS de la 24e édition du salon SITEM, six équipes ont présenté des inventions qui contribuent à l’évolution des pratiques dans la conservation et la gestion des collections et des archives, de la muséographie ou encore de l’accueil des publics.

Le CNRS au SITEM

Durée: 2 minutes

Pourquoi le CNRS sur un salon comme le SITEM ? Pierre-Yves Saillant, commissaire d'Innovatives SHS explique cet accompagnement de projets sur des salons professionnels.

Vidéo Twitter (format 9/16e)

Play Video

Projet NOMADHISS

Durée: 2 minutes
NOMADHISS, le passé en 5D
 
Ce « nouveau mode d’approche et de découverte de l’Histoire par l’immersion, le sensible et le sensoriel », NOMADHISS, entend replacer l’humain au centre du patrimoine historique. Sur supports nomades (tablette, smartphone ou casque immersif) et s’inspirant des technologies du jeu vidéo comme la réalité virtuelle, il restitue l’Histoire en 5D immersive (3D, déplacement, sensorialité) pour plonger le visiteur dans l’action : revivre les théâtres de la Foire Saint-Germain à Paris au XVIIIe siècle, retrouver les sons d’hier de la ville de Lyon ou de la chapelle pontificale du palais des papes d’Avignon, etc. NOMADHISS est présenté par Mylène Pardoen, ingénieure de recherche CNRS à la Maison des sciences de l’Homme Lyon St-Etienne.
 
Vidéo Twitter (format 9/16e)
Play Video

Projet KheoPS

Durée: 2 minutes

KheoPS, la géolocalisation de précision

 
Développé pour la prospection archéologique, l’appareil KheoPs du laboratoire Géo-Héritage1 est un système de géolocalisation précis (moins de 10 cm, et dans certaines conditions moins d’un centimètre) à bas coût, léger et autonome. Il permet de cartographier un site avec précision et d’en estimer le potentiel archéologique dans une démarche de protection du patrimoine. Utilisable via des tablettes et smartphones, il est développé par Lionel Darras, ingénieur CNRS au laboratoire Archéorient environnements et sociétés de l'orient ancien.
 
Vidéo Twitter (format 9/16e)

 

Play Video

#25imagesSHS